Recommerce lève 50 millions d’euros ! Retour sur une des belles histoires de l’incubateur

Recommerce qui reconditionne les téléphones pour les revendre sur le marché de l’occasion, vient de lever 50 millions d’euros des fonds Capzanine, spécialisé dans le financement des PME, et Creadev, le Family office de la famille Mulliez (groupe Auchan) ! Cette levée d’importance va permettre à l’entreprise d’envisager son extension au niveau européen voire sur le continent américain.

Recommerce rachète, reconditionne et revend les smartphones après les avoir testés et est ainsi capable de garantir un fonctionnement optimal des appareils aux nouveaux acquéreurs et cela de 20 à 50% moins cher que les produits neufs ! Recommerce a développé des algorithmes pour calculer de façon très fine la valeur de revente des téléphones afin de proposer le prix de reprise le plus juste. La société s’appuie sur des partenariats avec les grands opérateurs (Bouygues Télécom, Orange, SFR…) et avec la distribution (Boulanger, But, Conforama).

Recommerce profite d’un engouement fort des acheteurs pour les produits d’occasion. En 2017, ces derniers représentent près de 10% des achats de téléphones mobiles. Une réalité économique : les smartphones les plus recherchés, tels que Apple et Samsung, deviennent inaccessibles sur le marché du neuf ; ils représentent 80% des achats d’occasion ! Une conscience éco-responsable : limiter l’impact environnemental de la production fait partie des critères de consommation de nombreux acheteurs désormais. C’est aussi l’un des fers de lance de Benoit VARIN l’un des co-fondateurs de la société, qui est très impliqué dans toutes les questions relatives à l’écologie.

Recommerce est une des startups créée dans l’incubateur IMT Starter en 2009, fondée par deux étudiants, Benoit VARIN et Pierre-Etienne ROINAT qui se sont rencontrés sur le campus de Télécom Ecole de Management. IMT Starter a accompagné le projet par des comités stratégiques dans lesquels l’incubateur a fait intervenir des entrepreneurs pour coacher la jeune pousse. Certains d’entre eux ont continué à suivre Recommerce après sa sortie d’incubation, croyant en son fort potentiel. Grâce à des compétences complémentaires, les co-fondateurs ont réussi à hisser leur projet à son niveau actuel faisant face à des réorganisations quelquefois difficiles mais qui ont porté leurs fruits. Installée aux portes de Paris dans des locaux modernes, la startup compte utiliser une partie de sa levée de fonds pour s’agrandir et créer de nouveaux espaces de travail.